Thérapie Quantique

       Système Qantique d'Analyse Psychosomatique

( SQAP )

Dans le cadre de la thérapie quantique, les médecins issus de la recherche aérospaciale russe ont développé un appareil permettant de diagnostiquer et traiter l'organisme dans son côté énergétique et vibratoire.

L'avantage principal de cette technologie est qu'elle permet d'intervenir lorsqu'un désequilibre est constaté au niveau énergétique, bien avant que celui-ci se manifeste dans la matière sous forme d'un dysfonctionnement ou d'une pathologie.

Le SQAP est donc un remarquable appareil de prévention et de traitement vibratoire. Il permet de faire un bilan énergétique global, de contrôler l'adaptation de l'organisme, de le traiter par bio résonnance ou par la fabrication de remédes personnalisés.

La séance «SQAP» se fait en 4 étapes:

Investigation

Analyse

Ré information et contrôle.

1.1. L'investigation permet de trouver les zones du corps en déséquilibre fréquentiel.

• points miroirs sur cartographie des méridiens / iris et oreilles (8 cibles)

• scanner automatique ou manuel des organes et coupes d'organes (212 cibles)

• scanner automatique ou manuel des tissus et éléments structurels jusqu'à l'ADN (3'000 cibles) Pour les personnes ayant déjà eu des séances de «SQAP», l'appareil permet d'évaluer et de visualiser l'évolution du système d'information d'un organe entre deux séances.

1.2. L'analyse permet de comprendre les processus à l'œuvre dans l'organisme. Elle apporte de nombreuses et précieuses informations comme:

• Activité d'adaptation

• Qualité et nature de la communication de l'organe avec l'organisme

• Nature du terrain: équilibré/décompensé

• Évaluation de la tendance d'un système: aggravation/amélioration

• Détection de l'entropie informationnelle de l'organisme: il caractérise le degré de désorganisation

• Mise en perspective des conflits biologiques et émotionnels

1.3. Ré information par bio résonance provoque une forte réactivation des processus d'harmonisation fréquentiels.

• Méta ré information: envoi d'une fréquence correctrice pour un organe ou un tissu

• Autocorrection par fréquences

• Évaluation des meilleures fréquences correctrices

• Test de l'efficacité potentielle des ré informations, fréquentielles ou réelles

• Création de modèles fréquentiels dynamiques

• Chargement des fréquences sur un support externe (eau, alcool, gel, granules neutres)

1.4. Le contrôle s'effectue grâce au logiciel expert qui permet de tester et mesurer l'efficacité potentielle des:

• Ré informations fréquentielles

• Produits classiques (via le support externe)

• Ré informations de bien-être (comparaison avant/après)

Cette thérapie quantique est une thérapie alternative ne pouvant se substituer à un suivi médical